Périnatalité

slide-perinatalite

Pour raconter une histoire on choisit toujours un début, même si on s’aperçoit qu’il pourrait y en avoir un autre avant, encore un autre et ainsi de suite.

En premier lieu la vie humaine s’inscrit donc dans l’histoire du Vivant : ce qu’on appelle la phylogénèse avec ses 4 règnes successifs repérés (minéral, végétal, animal et humain) et ses 17 milliards d’années écoulées. Les scientifiques disent à ce propos que si l’on met cette longue histoire à l’échelle d’une année civile, les premiers hommes « préhistoriques » seraient arrivés le 31 décembre à 23h56. Ça c’est la grande histoire.

On peut ensuite mettre la vie humaine sous loupe et la regarder en perspective avec un début et une fin, le plus simple consistant à prendre le début de sa manifestation concrète, soit les premières cellules fécondées. On peut alors repérer successivement les grandes étapes biologiques visibles de l’existence d’un être humain: sa conception, sa naissance, sa puberté, la parentalité, sa méno et andro/pause et finalement sa mort physique. Ce sont effectivement des étapes fondamentales au sens où elles occasionnent une transformation physique du corps et en miroir une transformation intérieure incontournable. Tout un cheminement. Ça c’est la petite histoire de tous.

Une fois tissée la trame de la scène humaine, il nous est possible d’y insérer la périnatalité sur ses différents plans, du plus profond de ses enjeux jusqu’à la surface de ce qu’on en fait.

La périnatalité est ainsi avant tout l’histoire de la transmission de la Vie à travers nous et chez l’humain.

Elle est une période de vie finalement assez large que l’on pourrait résumer au projet et désir d’un enfant, et qui est rattachée biologiquement à la fertilité.

Elle est enfin une spécialité récente mise en lumière par toutes les connaissances et centres d’intérêts des humains à ce jour, et qui signifie littéralement « tout ce qui est périphérique et qui tourne autour de la natalité ». Finalement s’il fallait lui donner une définition je dirais pour ma part « ce qui va du désir d’enfant à l’arrivée ou non de cet enfant ».